21 Savage annonce le biopic « American Dream » avec Donald Glover et Caleb McLaughlin

21 Savage a annoncé un biopic de lui-même intitulé Rêve américain qui mettra en vedette Donald Glover et Caleb McLaughlin.

Le rappeur a dévoilé le projet sur Instagram dimanche 7 janvier en mettant en ligne une potentielle affiche pour le film qui présente des images de lui-même, Glover et McLaughlin.

CHARGEMENT DE L’ANNONCE…

Bien qu’aucun détail n’ait été révélé à côté de l’image, Glover et McLaughlin arborent tous deux les tatouages ​​​​faciaux emblématiques de Savage, ce qui implique qu’ils joueront tous les deux le rappeur dans le film.

Aucun scénariste ou réalisateur n’a été révélé et on ne sait pas si le projet est soutenu par un grand studio ou un service de streaming.

Donald Glover est surtout connu pour son rôle principal dans Atlanta, qu’il écrit également. Il a également joué dans Communauté et comme Lando Calrissian dans Solo : Une histoire de Star Wars.

Sous son surnom de rap Childish Gambino, il a déjà collaboré avec 21 Savage sur les chansons « 12.38 », « Monster » et « This Is America », lauréat d’un Grammy.

Caleb McLaughlin est reconnu pour son rôle marquant dans Choses étranges où il incarne Lucas Sinclair.

Alors que 21 Savage n’a jamais agi auparavant en dehors de l’utilisation de sa voix et de son image dans Call of Duty : Guerre moderne IIil serait loin d’être le premier rappeur à se lancer dans le métier d’acteur et à incarner une version de lui-même dans un film.

Eminem et 50 Cent ont tous deux fait leurs débuts d’acteur dans des films semi-autobiographiques, 8 miles et Devenez riche ou mourez en essayant,’ respectivement.

Comme Em et 50, 21 Savage a également une histoire digne d’un film. L’homme de 31 ans est né au Royaume-Uni avant d’émigrer aux États-Unis à l’âge de sept ans.

Il a ensuite passé une partie de son adolescence dans un centre de détention pour mineurs après avoir été reconnu coupable de possession d’armes à feu. Il a également commencé à travailler dans la rue, à vendre de la drogue et à voler des voitures avant d’être abattu à six reprises en 2013 par un membre d’un gang rival.

La même année, à l’occasion de son 21e anniversaire (d’où son nom de scène), il se lance dans le rap avant de développer rapidement une clientèle underground à Atlanta suite à la sortie de sa première mixtape. La bande d’abattage.

21 a également lutté contre des problèmes d’immigration après qu’il a été révélé qu’il séjournait illégalement aux États-Unis alors que son visa avait expiré en 2006. Ce n’est qu’après son arrestation en 2019 que le grand public a su qu’il était réellement né à Londres.

Ces problèmes ont finalement été résolus à la fin de l’année dernière, permettant à 21 de jouer son premier concert dans sa ville natale devant une salle comble.