50 Cent entraîne la controverse de Rick Ross « Molly » dans le drame d’agression sexuelle de Diddy

50 Cent a réuni deux de ses querelles en visant Rick Ross tout en continuant à cibler Diddy pour ses allégations d’agression sexuelle.

Ces dernières semaines, 50 a trollé et nargué à plusieurs reprises Puff à propos de ses poursuites pour agression sexuelle, qu’il a toutes niées avec véhémence.

Aujourd’hui, le général de la G-Unit a entraîné Rozay dans le conflit en ressassant l’une des paroles les plus controversées du patron du Maybach Music Group.

Dans une publication Instagram mercredi 6 décembre qu’il a sous-titré : « WTF, à un moment donné, tu dois juste faire la bonne chose », 50 a publié une capture d’écran de certaines paroles de Ross de la chanson « UOENO ».

Les paroles en question sont : « Mettez tout Molly dans son champagne, elle ne le sait même pas / Je l’ai ramenée à la maison et j’ai apprécié ça, elle ne le sait même pas, » qui a déjà été critiqué pour avoir prétendument encouragé le viol.

Lorsque la chanson est sortie pour la première fois en 2013, cela a conduit Reebok à retirer Rick Ross d’un accord de parrainage. Le rappeur s’est ensuite excusé et a déclaré qu’il n’avait pas « toléré » le viol.

50 a également publié une photo de Rozay et Diddy ensemble, les deux ayant collaboré ensemble à plusieurs reprises.

Cela marque une nouvelle escalade dans la querelle amère de 50 Cent avec Rick Ross, avec qui il se bat de temps en temps depuis 2009. Les deux hommes ont récemment échangé des mots après que 50 Cent ait trollé Ross au cours de la première semaine de ventes de son album commun avec Meek Mill. , Trop beau pour être vrai.

Le magnat du MMG a répliqué en qualifiant sa petite amie des années 50, l’ancien mannequin vidéo Jamira « Cuban Link » Haines, de « salope de Dream Chasers » et en se vantant de ses richesses.

Ces dernières semaines, 50 a également taquiné un documentaire sur les allégations d’agression sexuelle contre Diddy et même si beaucoup pensaient qu’il ne faisait que troller, il semble qu’il soit en fait en train de faire un projet sur la situation.

Selon TMZle documentaire est en cours de développement et sera produit par 50 Cent, tous les bénéfices étant reversés aux victimes d’agression sexuelle et de viol.

Pour promouvoir la nouvelle, 50 a partagé un extrait d’une interview avec l’ancien rappeur de Bad Boy, Mark Curry, qui allègue que Diddy organisait des fêtes et donnait de l’alcool et des drogues enrichis aux femmes présentes.

Une quatrième plainte pour agression sexuelle a été déposée contre Diddy plus tôt cette semaine, une femme non identifiée affirmant que lui et deux autres hommes l’avaient violée en groupe dans son studio d’enregistrement de Manhattan en 2003, alors qu’elle avait 17 ans.

Le patron de Bad Boy Records a nié ces allégations dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux peu après l’annonce de la nouvelle, tout en brisant également son silence sur les trois autres procès (dont l’un, celui de son ex-petite amie Cassie, a été réglé).

« ASSEZ, C’EST ASSEZ », a-t-il écrit. « Ces dernières semaines, je suis resté assis en silence et j’ai regardé les gens tenter d’assassiner mon personnage, de détruire ma réputation et mon héritage.

« Des allégations écoeurantes ont été portées contre moi par des individus à la recherche d’un salaire rapide. Permettez-moi d’être absolument clair : je n’ai commis aucune des choses horribles alléguées. Je me battrai pour mon nom, ma famille et pour la vérité.