50 Cent ne montre aucune pitié à Diddy alors que les retombées de l'assaut de Cassie se poursuivent

50 Cent a une fois de plus fait le clown sur Diddy alors qu'il continue de faire face aux réactions négatives suite à son assaut vidéo contre Cassie.

Le général de la G-Unit a poursuivi sa campagne de pêche à la traîne mercredi 22 mai en partageant une publication sur Instagram sur le maire de New York, Eric Adams, envisageant de révoquer la clé de la ville qu'il avait accordée à Puffy l'année dernière.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

En légende, 50 a mis du sel sur les blessures de son rival en écrivant : « Bon sang, maintenant, ils veulent récupérer la clé ».

Il s'est également moqué du patron de Bad Boy après que la société d'équipement de fitness Peloton a annoncé qu'elle supprimait toute la musique de Diddy, ainsi que sa série d'artistes Bad Boy Entertainment, de sa plate-forme en raison des images choquantes.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

«Ils ont retiré la musique du peloton pour s'assurer qu'il n'y ait pas de grosses filles comme lui, c'est diabolique. MDR », a-t-il ajouté.

Voir le message ci-dessous.

Le dernier coup de 50 Cent intervient peu de temps après qu'il a annoncé qu'il avait vendu son documentaire sur Diddy à nul autre que Netflix à la suite d'une énorme guerre d'enchères.

Produite par les studios G-Unit Film & TV du rappeur, la série très controversée se concentre sur les diverses allégations portées contre le magnat en difficulté, qui a été poursuivi par plusieurs personnes pour viol, drogue et trafic sexuel, entre autres crimes.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

On ne savait pas auparavant si le documentaire était réel ou s'il s'agissait simplement d'une partie du film à la traîne de Diddy dans les années 50, car aucun détail sur la série – comme le réalisateur – n'a été révélé.

50 lui-même a commenté la nouvelle, tout en s'en prenant également à TMZ sur leur choix de photo de lui dans leur story.

« TMZ utilise cette photo de gros garçon parce que leur doc est allé à Tubi MDR, c'est bon les gars, nous faisons tous de bonnes mines de télévision, il se trouve que c'est les meilleures ! » il a écrit sur Instagram. « NETFLIX remporte la guerre des enchères, mais si de plus en plus de victimes continuent de se produire, j'aurai besoin de plus d'épisodes. »

Il a ensuite publié une mise à jour après TMZ a changé la photo dans sa story : « Ok TMZ a mis une photo de 2024 bébé, on travaille ! MDR. »

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Les problèmes juridiques de Diddy se sont aggravés plus tôt cette semaine lorsqu'une autre femme l'a poursuivi en justice pour l'avoir prétendument droguée et agressée sexuellement il y a plus de 20 ans.

Une femme nommée Crystal McKinney affirme avoir rencontré Puffy (de son vrai nom Sean Combs) lors d'un événement de mode en 2003 où, selon le procès, il « a fait une démonstration très publique de sa venue à [her] d’une manière sexuellement suggestive.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

McKinney, qui avait 22 ans à l'époque, affirme qu'elle fumait de l'herbe avec le Sans issue hitmaker, mais pense que le joint était lacé, ce qui l'a rendue «très ivre».

Diddy n'a pas encore répondu aux allégations, bien qu'il ait nié avec véhémence les allégations formulées lors de précédents procès contre lui.