Benzino se moque de l'apparition d'Eminem dans « Doomsday Pt. 2' Vidéo : « Qu'est-ce qu'il y a dans la chirurgie plastique »

Benzino a riposté contre Eminem après la sortie de sa vidéo pour « Doomsday Pt. 2. »

Peu de temps après, Em a publié tardivement les visuels du morceau, ce qui a relancé sa guerre des mots avec l'ancien rédacteur en chef de La source magazine, Benzino a riposté sur Instagram.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Commentant un extrait de la vidéo, il s'est moqué de l'apparence de Slim Shady en écrivant : « Il a finalement répondu‼️ [crying face emojis] quelqu'un peut-il me dire ce qui est arrivé à son visage lors de la chirurgie plastique ?? Il ressemble à un cadavre éveillé. Non… ce n'est pas ça. RAP ELVIS DÉTRUIT.

Benzino a ensuite commenté les différentes apparitions de la vidéo de ses compatriotes originaires de Détroit, Big Sean et BabyTron, ainsi que de Denzel Curry, JID, Swae Lee, Cordae et Teezo Touchdown.

Il a écrit : « S’il m’a fallu que Skittles fasse équipe avec de jeunes artistes dope de Détroit, alors j’ai bien fait. »

Sorti en janvier de la compilation Lyrical Lemonade Tout est jaune, « Doomsday Pt. 2″ a ressuscité la querelle de plus de deux décennies entre Eminem et Benzino, avec Slim Shady prenant de nombreuses photos sur l'entrepreneur Hip Hop.

Sur un extrait de son tube classique « Role Model », il a rappé : « Maintenant j'ai une énigme, une condition, tu ne dois pas rire/ Quel est le contraire de Benzino ? Une girafe/ 'Va à son cou', c'est quoi ça, bordel ?/ Comment puis-je m'attaquer à quelque chose qu'il n'a pas ?

« Bras si court qu'il ne peut même pas toucher ses mains/Quand elles sont au-dessus de sa tête en train de faire des sauts/Désolé, je ne veux pas te contrarier, Ben/Quand je parle de toutes tes dettes/ J'ai entendu dire que tu t'es faufilé dans les bas-fonds/Dans ces hôtels bon marché, où ils t'ont attrapé.

Il a continué: « Jésus-Christ, mec, quand tu as dit deux heures dix/Je n'ai jamais deviné que tu voulais dire au Red Roof Inn/Dans une chambre avec un lit simple, deux hommes/Shady, mec, tu ne peux pas–, oui, tu peux.

« Eh bien, je suppose que je regrette de vous informer, je déteste gâcher la journée/ Mais cela ne m'apporte aucune joie à dire/ Je suppose que l'exploit de Coi Leray est dans les toilettes, n'est-ce pas ? »

Benzino a ensuite riposté avec deux de ses propres chansons dissidentes – « Vulturius » et « Rap Elvis » – avant que la querelle ne prenne une tournure bizarre lorsqu'il est apparu sur Boire des champions en février.

Après s'être intoxiqué pendant l'émission, l'ancien rappeur de Made Men s'est mis à pleurer et a semblé tendre un rameau d'olivier à Eminem.

Il a déclaré : « Je n'ai rien contre Eminem. Il sait rapper mais je tiens plus à nous. Je ne veux plus en parler. Ma fille est arrivée dans l'industrie en pensant : « Je dois être cool avec Eminem parce que tout le monde est contre mon père. »

Il a poursuivi : « Je ne déteste pas Eminem. Je ne sais pas qu'il le déteste. Je ne déteste pas les Blancs qui en ont marre de cette merde, mec. C'est tout simplement trop. Je ne veux pas être le méchant. […] Eminem n'est pas une mauvaise personne. Il appartient au Hip Hop. C’est actuellement un gros problème de racisme en Amérique et Eminem pourrait probablement en résoudre la moitié. »

Depuis cette apparition en podcast, Benzino a continué à tirer sur Em.