Charlamagne Tha God explique l'importance des excuses de J. Cole à Kendrick Lamar

Charlamagne Tha God a exprimé son admiration pour J. Cole, qui a récemment pris sur lui de mettre fin à son rap boeuf avec Kendrick Lamar.

Lundi 8 avril, l'animateur de radio a décerné le titre d'« Âne du jour » de l'émission aux « païens non guéris » qui sont en colère contre le natif de Caroline du Nord pour s'être excusé auprès de K.Dot, soulignant qu'il faut un homme adulte qui soit sérieux. à propos de son parcours de guérison pour y parvenir.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Le fan de rap en moi comprend la déception que beaucoup d'entre vous ressentent envers Cole », a-t-il commencé. «Mais l'homme en moi qui comprend que je suis un être spirituel vivant une existence humaine n'a que du respect pour ce que J. Cole a fait. Vous voyez, beaucoup d'entre nous dirigent avec fierté et ego de nos jours, et nous laissons ces idiots sur les réseaux sociaux – que nous ne connaissons même pas – nous pousser à dire des choses et à faire des choses que nous ne voulons même pas faire.

« Il faut un vrai humain pour se contrôler et dire : « Mec, qu'est-ce que je fais ? Je ne crois pas ce que j'ai dit. Je ne crois même pas en ce que j'ai fait. Excusez-vous et continuez à avancer. Vous voulez tous qu’un homme attaque un autre homme pour votre divertissement parce que nous sommes une culture qui se nourrit des conflits. Nous aimons voir les gens en guerre les uns contre les autres parce que nous sommes vraiment en guerre contre nous-mêmes.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Il a conclu : « Salut à Cole pour avoir brisé le cycle ! »

Revenant sur un joint nommé « 7 Minute Drill » qui était destiné à son ami de longue date et sorti dans le cadre d'une mixtape surprise la semaine dernière, le MC de Fayetteville a admis ses regrets à ce sujet lors d'un concert au Dreamville Festival début avril.

«Je suis tellement fier de [Might Delete Later], sauf une partie », a-t-il déclaré à la foule lors de son set en tête d'affiche. «C'est une partie de cette merde qui me donne l'impression que, mec, c'est la merde la plus nulle que j'ai faite dans ma putain de vie, n'est-ce pas ? Et je sais que ce n’est pas ce que beaucoup de gens veulent entendre.

« J’étais en conflit parce que : premièrement, je connais mon cœur et je sais ce que je ressens envers mes pairs. Ces deux négros avec lesquels j’ai eu la chance de me tenir dans ce jeu, sans parler de chasser leur grandeur. Donc je me sentais en conflit parce que je me dis, bruh, je ne ressens même pas de problème. Mais le monde veut voir du sang. Je ne sais pas si vous pouvez tous ressentir ça, mais le monde veut voir du sang.

Il a ensuite fait l’éloge de son homologue de Compton, ajoutant : « Cette merde perturbe ma putain de paix. Donc ce que je veux dire ici ce soir, c'est au milieu de moi qui fais ça, essayant de trouver un petit angle et de minimiser le putain de catalogue de ce négro et sa grandeur, je veux dire maintenant ce soir, combien de personnes pensent Kendrick Lamar est-ce l'un des plus grands enfoirés à avoir jamais touché un putain de micro ? Dreamville, vous aimez tous Kendrick Lamar, n'est-ce pas ? Comme je le fais.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

«Je veux juste venir ici et dire publiquement, mec, c'était la merde la plus nulle et la plus loufoque. Je dis tout ça pour dire que ça m'a fait penser qu'il y a 10 ans, je bougeais mal. Et je prie pour que Dieu me remette sur mon objectif et sur mon chemin. Je prie pour que mon négro ne ressente vraiment rien et s'il le faisait, mon négro, j'ai sorti mon menton. Faites de votre mieux. Je vais prendre cette merde sur le menton, mon garçon. Faites ce que vous faites. »

Le joueur de 39 ans a alors conclu : « Tout va bien. C'est l'amour. Et je prie pour que vous pardonniez tous à un négro pour le faux pas et que je puisse revenir à mon vrai chemin. Parce que je ne vais pas vous mentir, les deux derniers jours ont été terribles. Cela m'a permis de savoir à quel point je dormais bien depuis 10 ans.