Chuck D critique les rappeurs plus âgés qui rappent encore sur « The Same Street Tale »

Chuck D n'hésite jamais à exprimer ses réflexions sur l'état actuel du rap, et il attire désormais l'attention sur ses camarades vétérans qui n'ont pas réussi à mûrir au fil des ans.

Lundi 3 juin, le MC de Public Enemy s'est rendu sur les réseaux sociaux et a partagé son opinion sur les artistes devenus trop à l'aise avec le même sujet malgré des années d'expérience.

« Si vous avez plus de 40 ans et que vous crachez une énergie sombre et dénuée de sens dans le RAP, vous devez vraiment réfléchir à ce qui compte dans la fondation HipHop qui a donné naissance à votre chance », a-t-il écrit.

«Je n'ai pas dit de cesser et de s'abstenir. J'ai dit MINCE k ……. Un esprit de plus de 40 ans devrait avoir une meilleure capacité à mieux se CONNAÎTRE et mieux connaître son environnement. Les jours « verts » grisonnent… »

Le lendemain, le New Yorker a mis en ligne un autre article pour promouvoir son prochain livre. RAPilates : le conditionnement du corps et de l'esprit à l'ère numériquequi doit être rendu le 1er juillet.

En légende, il a écrit : « Je suis un passionné de rap. Je suis dans ma 64ème année… le hiphop a plus de 50 ans. Différents âges ont des attraits différents et l’argent des personnes âgées n’est pas stupide. Mon oreille attentive ne veut pas entendre le même conte de rue parce que c'est pour un nouvel enfant qui vient de se retrouver et de découvrir le monde.

« Plus de 40 ans, ce n'est pas fou d'entendre un MC nous mettre en garde contre la mauvaise nourriture, le prix du loyer de l'essence, les enfants (oui, les MC de 20 ans en ont aussi), les produits pharmaceutiques, la prostate et au lieu de lutter contre les MC, que diriez-vous de foutre le cancer et le diabète !? !?! Il y a tout un monde de sujets pour les MC et plus de 40 dollars, c'est bien, il suffit de vérifier votre ligne CVS Walgreens locale… et d'arrêter de croire autant aux mensonges fantastiques.

En plus de critiquer ceux qui sont dans le jeu depuis un certain temps, Chuck D se fait également un devoir de soutenir ses pairs avec la même vigueur.

Le mois dernier, la légende du hip hop a sélectionné certains des artistes qu'il aurait l'honneur d'introniser au Rock & Roll Hall of Fame.

Début mai, B-Real de Cypress Hill s'est adressé à X (anciennement Twitter) pour partager la question suivante : « Quels 10 artistes ou groupes introniseriez-vous sans hésitation au Rock n Roll Hall Of Fame ? »

Chuck, dont le groupe Public Enemy figurait parmi les premiers intronisés au Rock Hall, a répondu peu après avec ses meilleurs choix, en distinguant plusieurs pionniers du Hip Hop : Cypress Hill, De La Soul, Ice-T, KRS-One, Eric B. .& Rakim, Salt-N-Pepa, Queen Latifah et DJ Hollywood.

Affichant ses goûts musicaux diversifiés, le natif de Long Island a également inscrit le groupe de rock Deep Purple (intronisé en 2016) et les icônes du heavy metal Iron Maiden dans sa liste.