DaBaby supplie le juge de reporter le procès civil pour agression présumée

DaBaby a obtenu qu’un juge de Los Angeles reporte son prochain procès civil concernant une agression de 2020, pour laquelle il fait également face à des accusations criminelles.

Selon RadarEn ligne, les avocats du rappeur de Caroline du Nord (né Jonathan Kirk) ont déposé une requête la semaine dernière demandant un report de sa confrontation en salle d’audience avec Gary Pagar. L’homme a intenté une action en justice contre Baby en février 2021, affirmant qu’il avait été agressé pour avoir simplement appliqué les «règles de location de base» dans sa propriété de Caroline du Nord, que Baby louait.

Une audience dans l’affaire était prévue pour avril de cette année, mais les avocats de DaBaby ont soutenu qu’ils devaient donner un précédent à une affaire pénale entourant le même incident sur la poursuite civile de Pagar. En avril de l’année dernière, DaBaby a été accusé d’agression criminelle pour avoir prétendument frappé Gary Pagar lors d’un différend concernant un tournage vidéo non autorisé au domicile de l’homme.

Les nouveaux documents juridiques déposés par les avocats de DaBaby indiquaient qu’il « ne peut pas être appelé à témoigner dans cette affaire tant que son affaire pénale n’aura pas été résolue, ce qui ne sera pas avant octobre 2023, au minimum ».

Les avocats ont ajouté: « Si la date du procès n’est pas maintenue, [DaBaby] ne pourra pas répondre à la découverte ou témoigner sans fournir des informations susceptibles de l’incriminer dans l’affaire pénale parallèle. La date du procès doit être maintenue pour protéger [DaBaby’s] Droits du cinquième amendement.

La procédure judiciaire entourant le procès a maintenant été repoussée au 23 octobre.

Selon le dossier de Gary Pagar, lorsque DaBaby a signé un bail pour la propriété à Troutman, en Caroline du Nord, lui et son équipe de direction ont convenu que pas plus de 12 personnes seraient sur la propriété à un moment donné, pour se conformer aux restrictions COVID-19.

Le 2 décembre 2020, Pagar a visité la propriété et a découvert plus de 40 personnes et une équipe de tournage en train de filmer une vidéo, qu’il a tenté de fermer en parlant à DaBaby. Au lieu de cela, il dit qu’il a été attaqué et finalement frappé par le rappeur « BOP », qui s’est cassé la dent dans le processus.

Pagar allègue également que DaBaby et son équipe se sont enfuis lorsque la police a été appelée et ont non seulement volé des « ustensiles de cuisine précieux », mais ont également laissé des milliers de dollars de dégâts (y compris une caméra de sécurité) et n’ont pas payé la totalité du bail.

Il a en outre déclaré qu’on lui avait craché dessus et que des gens avaient essayé de l’empêcher de récupérer son téléphone. Le directeur de DaBaby, Kinsza Virgil, a également été répertorié comme plaignant dans la plainte civile.

Alors que les affaires civiles et pénales concernant son interaction avec Pagar restent dans les limbes, DaBaby est sorti vainqueur d’un procès fédéral de 6 millions de dollars l’accusant de coups et blessures, de rupture de contrat et de diffamation.

Baby avait été accusé d’avoir battu et volé un promoteur de concerts basé à Miami nommé Kenneth Carey, tout en renonçant à un accord pour organiser un événement il y a près de trois ans.

Après un procès de cinq jours, un jury s’est prononcé en faveur de DaBaby lundi 19 décembre, selon TMZ.

De plus, Carey et son compatriote Steve Anyadike ont été reconnus coupables d’atteinte à la vie privée et d’utilisation non autorisée d’un nom ou d’une ressemblance dans une contre-poursuite déposée par le rappeur.

«Avec notre client, Jonathan Kirk (DaBaby), nous sommes ravis que ce jury fédéral, après un procès de cinq jours, soit parvenu à la même conclusion que nous maintenons depuis près de trois ans – que ces plaignants tentaient d’utiliser le droit système pour secouer M. Kirk », a déclaré l’avocat du rappeur, Drew Findling.

« M. Kirk mérite tout le crédit du monde pour ne pas avoir cédé aux demandes d’argent de ces plaignants et avoir confiance dans les faits et son équipe juridique pour porter cela devant un jury pour une victoire complète et totale !

Findling a également célébré la victoire sur Instagram, publiant une photo de lui, DaBaby et le reste de son équipe juridique affichant des sourires et faisant des gestes de la main pour la caméra à l’extérieur du palais de justice.