Diddy déchu de son diplôme honorifique de l'Université Howard alors que l'école décide de rompre tous les liens

Diddy a été déchu de son diplôme honorifique à l'Université Howard au milieu des allégations croissantes d'agressions physiques et sexuelles contre lui.

Selon le Journaliste hollywoodienl'estimé HBCU a annoncé vendredi 7 juin qu'il révoquerait le diplôme qu'il avait initialement accordé au magnat en difficulté en 2014 à la suite d'un vote unanime de son conseil d'administration.

Diddy a fréquenté Howard de 1987 à 1989, mais n'a jamais obtenu son diplôme et est parti poursuivre sa carrière.

« M. Le comportement de Combs, tel que capturé dans une vidéo récemment publiée, est si fondamentalement incompatible avec les valeurs et convictions fondamentales de l'Université Howard qu'il n'est plus jugé digne de détenir la plus haute distinction de l'institution », a déclaré le conseil d'administration dans un communiqué. « L’Université est inébranlable dans son opposition à tout acte de violence interpersonnelle. »

L'école mettra également fin à un accord de don de 2016 avec Diddy, supprimant la bourse qui avait été créée en son nom et restituant sa contribution d'un million de dollars. De plus, ils annuleront un accord de promesse de don avec la Fondation Sean Combs conclu en 2023 quelques semaines seulement avant le procès explosif de Cassie.

Le communiqué confirme toutefois qu’aucun paiement pour l’engagement de 2023 n’a été effectué, donc aucun fonds ne doit être restitué pour celui-ci.

La suppression du diplôme intervient après l'annonce que les anciennes actions Revolt de Diddy ont été « rachetées et retirées », les employés de l'entreprise étant devenus les actionnaires majoritaires.

Dans une publication sur les réseaux sociaux mardi 4 juin, le réseau médiatique a déclaré : « Revolt est honoré et fier d'annoncer que, dans le cadre d'un mouvement historique et sans précédent dans l'espace médiatique noir, notre nouveau plus grand groupe d'actionnaires est constitué des employés actuels de REVOLT.

« Notre mission de devenir la plus grande entreprise de médias alimentée par des créateurs et alimentée par la culture se poursuit. »

Diddy a fondé l'entreprise en 2013, mais a démissionné de son poste de président à la fin de l'année dernière après avoir fait face à plusieurs accusations d'agression sexuelle.

On pense que le fondateur de Shea Moisture, Richelieu Dennis, a acheté les actions de Diddy, mais il ne sera pas impliqué dans la structure de propriété de Revolt.

Revolt avait précédemment annoncé le départ de Diddy de l'entreprise en déclarant : « Bien que M. Combs n'ait auparavant eu aucun rôle opérationnel ou quotidien dans l'entreprise, cette décision contribue à garantir que Revolt reste résolument concentré sur notre mission de créer du contenu significatif pour la culture et amplifier les voix de tous les Noirs à travers ce pays et de la diaspora africaine.