Jackboy arrêté pour possession d'armes à feu et de drogue alors que ses problèmes juridiques continuent de s'accumuler

Jackboy s'est retrouvé dans une situation encore plus chaude, car il est actuellement en garde à vue suite à une arrestation pour possession illégale d'arme à feu et de stupéfiants.

Mardi 12 mars, le service de police de Port St. Lucie a arrêté le natif de Floride (de son vrai nom Pierre Delince) lors d'un contrôle routier. En fouillant le véhicule du rappeur, les autorités ont découvert des armes à feu et de la drogue, pour lesquelles le jeune homme de 26 ans a ensuite été arrêté.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Le 12 mars 2024 vers 22 h 57, les détectives de l'unité de renseignement sur les gangs de la division des enquêtes spéciales du PSLPD ont effectué un contrôle routier sur une Chevrolet Suburban noire dans le quartier de Tradition », indique un communiqué de presse des responsables de l'application des lois. « Le conducteur a été identifié comme étant Pierre Delince, 26 ans, alias Jackboy, qui est un artiste rap connu. Il est également un criminel reconnu coupable et un membre de gang documenté.

«Les détectives ont développé une raison probable pour fouiller le véhicule et ont découvert une arme de poing Glock chargée avec un chargeur étendu ainsi que plusieurs articles contenant du THC, du cannabis et des accessoires liés à la drogue. Delince a été arrêté pour plusieurs accusations criminelles pour stupéfiants et armes à feu et est actuellement incarcéré dans la prison du comté de St. Lucie sans caution.

L'année dernière, Jackboy a été accusé d'agression sexuelle et physique par un artiste affilié à son label 1804 Records.

« Il me frappait, me crachait dessus, me faisait asseoir sous la douche, les fesses nues avec un ventilateur allumé, dans une maison à soixante degrés », a affirmé Lexxstasy sur les réseaux sociaux, ajoutant qu'il « me ferait suce une bite ou baise-le après qu'il m'ait battu le cul ensanglanté, meurtri, les yeux presque fermés.

La chanteuse a ensuite partagé ce qu'elle prétendait être des marques de dents sur son corps causées par ses morsures, après quoi elle l'a même accusé de l'avoir étouffée et de l'avoir frappée avec un pistolet au point qu'il l'a «presque tuée».

Selon des documents judiciaires obtenus par HipHopDXJackboy a été arrêté pour les accusations susmentionnées le 15 septembre 2023.

Dans le cadre de son rapport, Lexxstasy a déclaré aux flics qu'elle avait remarqué Jackboy dans son allée, après quoi elle lui avait crié de s'en aller et avait verrouillé sa porte.

« [Jackboy] puis a commencé à essayer d’ouvrir la porte et à frapper dessus pour exiger qu’on la laisse entrer », peut-on lire dans le document. « [Jackboy’s] La seule intention à l'époque était de harceler la victime, car il n'avait aucune raison d'être là puisque Lexis avait récemment rompu avec lui.

Le MC a ensuite été arrêté pour cambriolage et harcèlement criminel pour l'incident. Selon l'affidavit, son manager a ensuite parlé aux flics et a admis que Jackboy était chez Lexxstasy pendant que « den[ying] l’allégation de cambriolage.

Jackboy a été libéré sous caution de 5 000 $. Dans le cadre de ses formalités administratives, le juge a émis une ordonnance « d'interdiction de contact », ce qui signifie qu'il ne pouvait pas s'approcher à moins de 50 pieds de Lexxstay « dans un lieu public, à l'exception des procédures judiciaires, ou à moins de 500 pieds de la résidence ou du lieu de résidence de la victime. emploi, ou 100 pieds de tout véhicule régulièrement [sic] conduit par la victime, et le défendeur ne doit pas appeler la victime au téléphone, lui écrire des messages ou lui demander de prendre contact avec la victime.