JT et Doechii Pen « lettres d'amour » à la communauté LGBTQ pour le mois de la fierté

JT et Doechii ont montré leur soutien à la communauté LGBTQIA+ avec des « lettres d'amour » sur les réseaux sociaux, dans le cadre d'une initiative lançant le mois de la fierté.

Panneau d'affichage a contacté les deux rappeurs – entre autres – samedi 1er juin, pour leur proposer des mots pour soutenir la communauté.

« Je dois une immense gratitude à la communauté LGBTQ+ pour m'avoir si étroitement embrassé et poussé non seulement ma musique, mais aussi défendu mon développement personnel », a écrit Doechii, en partie.

« Mon travail créatif est fortement influencé à la fois par mes racines en Floride et par la dynamique communauté LGBTQ+… ma musique est dédiée à tous ceux qui m’ont encouragé à viser l’excellence et même à ceux qui ont pu douter de moi en cours de route. »

Dans sa lettre, la City Girl a écrit : « Je sais que ce n'est pas toujours facile d'exister ou de s'aimer quand on n'a pas toujours le soutien ou l'acceptation de la famille, des amis et de ces législateurs, mais n'abandonnez jamais et continuez à vous battre !

«Trouvez des espaces sûrs pour célébrer et vous aimer. Trouvez des personnes qui vous soutiennent et peuvent vous aider à créer des opportunités pour vous améliorer. Quand vous avez l’impression que personne ne vous comprend et que vous voulez juste abandonner, tenez bon et restez fort.

Alors que JT reçoit certainement ses soutiens pour soutenir la communauté LGBTQIA+, sa compatriote City Girl Yung Miami reçoit plus que sa juste part de réactions négatives pour avoir vendu des produits « The Gays » – car certains estiment que c'est fallacieux en raison de ses commentaires antérieurs.

Le rappeur City Girls a annoncé la nouvelle ligne dans un article du 13 mai, révélant que les vêtements seraient disponibles le 17 mai, juste avant le mois de la Gay Pride. Une partie des bénéfices sera reversée à GLAAD pour la programmation LGBTQ.

Les gens dans les commentaires rapidement j'ai évoqué le tweet de Miami de 2013 où elle a dit qu'elle battrait son fils si jamais elle voyait un soupçon d'homosexualité en lui. Elle a ensuite doublé son sentiment dans une interview en 2018 sur Le club du petit-déjeunercar le tweet avait initialement refait surface à l'époque.

À l'été 2018, plusieurs mois avant le Club des petits déjeuners interview, Miami a présenté des excuses sur les réseaux sociaux pour son premier tweet.

« Mes plus sincères excuses et mon cœur vont à ceux qui ont ce tweet et qui en ont été offensés. Les City Girls apprécient tout leur soutien, quelle que soit leur sexualité », écrivait-elle à l’époque.