Kodak Black partage une mise à jour sur son parcours de toxicomanie : « Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie »

Kodak Black a partagé une mise à jour sur son chemin vers la sobriété avec ses fans, affirmant qu'il est heureux maintenant d'avoir maîtrisé son utilisation de pilules sur ordonnance.

S'adressant à son Instagram Live samedi 6 avril, le rappeur de Floride a affirmé que sa vie s'était un peu améliorée depuis qu'il avait arrêté d'abuser des Percocets.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Je me souviens d'un moment de ma vie où je mâchais beaucoup de Percs », a-t-il déclaré. « Frère, je suis fier de moi. Je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie, mon frère. Je ne sais pas d'où ça vient, qu'est-ce qui se passe. Je ne vais même pas dire que je suis anti-Perc. Genre, je n'ai jamais pris de Perc depuis que je suis à la maison. Mais mon frère, mon dosage est si bas que je n'arrive pas à y croire moi-même. Mec, je vous le dis à tous, mon frère.

Il a poursuivi : « Avant d'aller en prison, mon frère, je prenais… Je peux en parler parce que c'est mon témoignage. Frère, je vous crie dessus, ce n'est pas une honte dans ma merde. Je prenais, mon frère, au moins 100 Percs. Frère, ma moyenne était de 40 Percocets. Je vous le dis à tous, mec. Je ne sais pas, au point où je regarde cette merde et je me dis, qu'est-ce qui n'allait pas chez moi, frérot ? J'écoute ma musique et je me dis, frérot, c'est quoi ce bordel, famille ?

Dans une autre diffusion en direct, Kodak Black a fustigé les comparaisons entre lui et Diddy, en insinuant qu'un seul d'entre eux est coupable d'agression sexuelle même si c'est lui qui en a déjà été reconnu coupable.

Lundi 1er avril, Yak est allé en direct sur Instagram avec Adin Ross et s'est adressé aux téléspectateurs qui le comparaient au magnat des Bad Boys au milieu des démêlés persistants de ce dernier avec la justice.

« Kodak ressemble à Florida Diddy », a-t-il déclaré en lisant l'un des commentaires alors qu'il était visiblement ivre. « Non Diddy, prends ça, prends-le. Je vais me frapper avec une vieille salope, je pourrais même me tuer en tant qu'enfant, mais je ne viole pas. Je veux dire [mumbling] tue-le quand il était bébé, mais je ne viole pas.

En 2016, le rappeur de Floride a été accusé d'avoir violé une adolescente dans une chambre d'hôtel Florence Comfort Inn & Suites après sa performance à la discothèque Treasure City.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Cinq ans plus tard, il a plaidé coupable de coups et blessures au premier degré en échange de 18 mois de probation après avoir été condamné à une peine de 10 ans. Il risquait initialement jusqu'à 30 ans de prison, mais l'accord lui a épargné une peine de prison plus longue.

Le hitmaker de « Tunnel Vision » a ensuite tweeté à propos de l’expérience ci-dessus et a expliqué qu’il n’avait accepté l’accord de plaidoyer que pour pouvoir mettre l’incident derrière lui.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Cinq ans plus tard… nous voulions tous les deux en finir avec cette merde ET je n'aurai pas à perdre d'argent », a-t-il écrit. « Je ne dois pas m'inscrire comme délinquant sexuel ou nonne, merde, c'est un jeu si vous me demandez mdr, vous m'avez tous foutu, je ne suis pas ce pote bizarre. »