L’ex-garde du corps de Drake parle de travailler avec le rappeur OVO

L’ancien garde du corps de Drake, Mike Van Wyck, a parlé de sa relation de travail avec le rappeur-chanteur en tête des charts.

Lors d’un entretien avec L’argent fait le bonheurWyck, qui a passé six ans à travailler pour la sécurité du rappeur OVO, a mis en lumière ce que c’était que de brûler l’huile de minuit avec Drizzy.

Lorsqu’il a été interrogé sur la plus grande leçon qu’il a tirée de son temps avec le Amant certifié, il a révélé que c’était son « éthique de travail ».

«Je pensais que j’avais une éthique de travail et je l’ai. Je suppose que si vous interrogez les gens sur moi, je travaille dur. Je ne prends pas vraiment de jours de congé et je travaille un peu tout le temps. Mais, voir un gars à ce niveau – les regarder sortir nuit après nuit – surtout en tournée et se produire, c’est robotique. De manière très positive. Pas de manière négative.

Élaborant sur la diligence de l’homme de 36 ans, il a ajouté: «C’est enraciné. Cette mise en scène. Cette personne, la personne devient sur scène et comment elle se produit d’un spectacle à l’autre – vous pourriez probablement exécuter les spectacles qui se chevauchent et cela se ressemblerait. Il y a beaucoup de cohérence dans tout cela et vous pensez que quelqu’un qui fait ce genre de travail aurait une nuit de congé.

« Je regarde cette personne faire ça tous les soirs et voir les regards sur ces visages et comprendre ce niveau d’éthique de travail et ce niveau de cohérence sont assez fous à voir, en personne », a-t-il conclu.

Quant à la façon dont le bodybuilder professionnel et entraîneur de fitness s’est lié pour la première fois avec Drizzy, il a révélé: «J’étais un peu au bon endroit au bon moment et nous avions des gens communs que nous connaissions et on m’a en quelque sorte demandé de venir et ça a juste décollé à partir de là .”

Plus tard, réfléchissant à ses débuts de carrière – à la fois videur et sécurité privée locale – il a partagé que c’était une explosion du passé qui l’avait amené à trouver un emploi chez le rappeur. « J’ai eu un lien avec le groupe à travers 40 [producer Noah “40” Shebib]. Donc, 40 ans et moi sommes allés au même camp quand nous étions plus jeunes – nous ne traînions pas au camp parce que nous avions des équipages différents – mais nous savions qui nous étions. Il a ajouté: « Quand je vivais ma vie et que je voyais des trucs sur Drake arriver, ils mentionnaient toujours ce gars de 40 ans et j’étais comme si c’était putain de Noah. »

La boucle étant bouclée, le duo est régulièrement allé au gymnase ensemble, Wyck notant que le quadruple lauréat d’un Grammy a « toujours été une personne très favorable dans ma vie – m’a soutenu quoi qu’il arrive ». C’est vraiment un mec bien. »

Pendant ce temps, Drake a récemment fait la une des journaux après avoir organisé une série de concerts à l’emblématique Apollo Theatre de Harlem samedi (21 janvier) et dimanche (22 janvier), où il, aux côtés de The Diplomats – Jim Jones, Cam’ron, Juelz Santana et Freekey Zekey – a interprété des tubes comme « I Really Mean It », « Dipset Anthem » et « We Fly High (Ballin’) ».

Au cours de la première nuit, Drizzy portait le célèbre manteau de fourrure rose et le chapeau de Cam’ron, et a reçu un bracelet personnalisé OVO x Dipset de Jim Jones.

« Ces gars ici de Harlem nous ont fait nous habiller différemment, parler différemment, marcher différemment, rapper différemment – jusqu’au Canada », a déclaré le hitmaker torontois à la foule avant que Cam, Jim, Juelz et Freekey Zekey ne quittent la scène.

Parmi les participants figuraient Kevin Durant, Odell Beckham Jr. et Ice Spice – que Drake aurait rejetés sur son dernier album Sa perte suite à des rapports selon lesquels il ne la suivait plus sur Instagram – ainsi que la mère du rappeur torontois et producteur de longue date Noah «40» Shebib.

Pour la deuxième nuit, Drake a porté la veste du drapeau américain des Diplomates que Cam’ron portait dans son clip « Get ‘Em Girls », tandis que Santana et Jones ont porté des vestes personnalisées Dipset x OVO conçues par Jeff Hamilton.