Megan Thee Stallion signe le premier accord de distribution du genre chez Warner Records

Megan Thee Stallion a conclu un accord de distribution révolutionnaire avec Warner Records.

Vendredi 2 février, la Houston Hottie s’est rendue sur Instagram où elle a célébré sa dernière étape dans sa carrière.

CHARGEMENT DE L’ANNONCE…

« Merci Dieu [praying hands emoji] Chaudasses aujourd’hui, l’HISTOIRE a été créée !!! Aujourd’hui, j’ai signé un accord de distribution avec ma nouvelle famille @warnermusic où je maintiens mon INDÉPENDANCE en tant qu’artiste et je POSSÈDE MES MAÎTRES ET MES ÉDITIONS », a-t-elle commencé à côté d’un carrousel de photos où on peut la voir pétillante.

«C’est la première offre du genre !!! J’espère que les artistes encore en devenir ou même les artistes déjà établis ne se laisseront jamais décourager par tous les obstacles qui accompagnent cette industrie ! Même avec toutes les chances contre moi, je me suis battu pour MOI-MÊME, les chaudasses se sont battues pour moi et @rocnation s’est battue pour moi !!! Je suis éternellement reconnaissant !!!

« Continuons VRAIMENT À LE FAIRE FAIRE HOTTIES ! Merci à MAMA HOLLY, je sais qu’elle me guide à travers tout ça. [blue heart emoji]», a-t-elle ajouté en signant avec #HOTGIRLPRODUCTIONS.

Consultez l’article ci-dessous.

L’annonce intervient dans un contexte de tensions croissantes entre Meg et Nicki Minaj, déclenchées par la sortie du single « Hiss » de Tina Snow, qui visait apparemment plusieurs piques à Barbz.

« Ces putes ne sont pas en colère contre Megan, ces putes en colère contre la loi de Megan/Je ne sais pas vraiment quel est le problème, mais je vous garantis que vous ne voulez pas que je commence », le rappeur natif de Houston.

La « loi Megan » semble cibler le mari de Nicki, Kenneth Petty, en faisant allusion à la législation fédérale exigeant la divulgation publique d’informations sur les délinquants sexuels enregistrés.

En 2022, Petty a été condamné à une peine de probation de trois ans ainsi qu’à un an de détention à domicile après avoir omis de s’inscrire comme délinquant sexuel en Californie. Cet incident s’est produit après que lui et Nicki ont déménagé en Californie en 2019, juste avant leur mariage.

Son statut de délinquant sexuel découle d’une condamnation en 1995 pour tentative de viol au premier degré sur une jeune fille de 16 ans, pour laquelle il a passé quatre ans en prison.

En réponse, Minaj a abandonné « Big Foot ». Sorti lundi 29 janvier, « Big Foot » trouve Nicki portant plusieurs accusations sinistres à l’encontre du natif de Houston, en crachant : « Comment tu baises ta mère quand elle meurt ? / Comment tu continues avec Gayle King et tu ne peux pas pleurer ? Chili, au revoir/ Gros pied, mais tu es toujours un menu fretin/ Jurer sur ta mère décédée quand tu mens.

Elle se moque également de Meg parce que Tory Lanez lui a tiré une balle dans le pied, l’accuse d’avoir subi une liposuccion et évoque la mort de sa mère.

S’adressant aux médias sociaux, le Vendredi rose 2 MC a également ciblé Roc Nation qui gère Meg, les accusant d’avoir manipulé le drame.

Peu de temps après, Meg a apparemment répondu, lors d’une apparition sur l’application radio en direct Stationhead – par coïncidence, une plateforme privilégiée par Minaj. Jeudi 1er février, Meg a nargué sa rivale du rap en l’avertissant : « Ne m’obligez pas à appeler Roc Nation. »

Cela semble être une réponse aux récentes affirmations de Nicki selon lesquelles la société fondée par JAY-Z paie des gens pour la dénigrer sur les réseaux sociaux et emploie des robots pour promouvoir le dernier single de Megan.

Tina Snow a également semblé répondre à une ligne directe prononcée par Nicki sur « Big Foot », disant : « Si nous devenons numéro un, salope, je pourrais remettre la paille dans le Hennessy », faisant référence à « Hiss » qui se bat pour la première place. sur le Billboard Hot 100.

C’était apparemment une réponse aux paroles : « Votre flow est tellement ennuyeux / Boire une bouteille de Henny avec une paille. »