Nicki Minaj entre dans l'histoire en remportant un deuxième single de diamant avec « Bang Bang »

Nicki Minaj a remporté son deuxième single de diamant avec « Bang Bang », le single de 2014 mettant en vedette Jessie J et Ariana Grande.

La RIAA a confirmé que le single – initialement disque d'or (ventes de 500 000 unités) en octobre 2014, trois mois après sa sortie initiale – avait été certifié diamant jeudi 23 mai.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Un seul diamant en activité signifie qu'il a vendu 10 millions d'unités, une « unité » étant soit un téléchargement numérique, soit 150 flux audio ou vidéo à la demande.

« Bang Bang » est la deuxième chanson de Minaj à obtenir une telle certification. « Super Bass » de 2011, initialement devenu disque d'or en novembre de la même année, a été certifié diamant le 29 mars 2024.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

La seule rappeuse à avoir plus de singles de diamant que la Young Money First Lady est Cardi B. La rappeuse « Bodak Yellow » a réalisé son troisième single de diamant avec « I Like It » assisté par Bad Bunny en décembre 2021.

En parlant de « Super Bass », l'ex de Nicki, Safaree Samuels, a récemment partagé qu'il était gêné par son apparition dans la vidéo à succès.

S'adressant à X (anciennement Twitter) mardi 21 mai, la star de télé-réalité s'est souvenue et a ri de ses mouvements de danse présentés dans le visuel.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Yo, qu'est-ce que je faisais dans cette vidéo super bass », a-t-il écrit avec des émojis rieurs. « yo, je suis vraiment un fou a&& ni%%%a je m'en fous de rien [laughing emojis]»

La chanson était peut-être dans l'esprit de Safaree, car une version IA de « Super Bass » a commencé à circuler en ligne plus tôt dans la semaine, ce que Nicki n'a pas tardé à condamner.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Dans un message supprimé depuis sur X et devenu viral samedi 18 mai, le rappeur de « Starships » a cité sur Twitter une version générée par l'IA du Vendredi rose hit retravaillé dans un air disco sur le thème des années 1970.

«Je vous déteste tellement pour ça», a-t-elle écrit, même s'il n'était pas clair si elle était sarcastique ou si elle détestait sérieusement la production.

Nicki Minaj a déjà clairement indiqué qu'elle n'était pas du tout fan de l'art généré par l'IA.

Le mois dernier, elle a rejoint Q-Tip, Chuck D et d'autres artistes pour soutenir une campagne visant à protéger les musiciens contre le détournement de leurs créations par l'intelligence artificielle.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Une lettre ouverte publiée par l'Artists' Rights Alliance cherche à s'opposer à l'utilisation de cette technologie dans l'industrie musicale, car des entreprises technologiques comme YouTube l'expérimentent via des outils de création musicale.

On y lit notamment : « Nous devons nous protéger contre l’utilisation prédatrice de l’IA pour voler les voix et les portraits des artistes. »