Rick Ross se moque des fans de Drake qui l'ont attaqué, mais n'est pas « convaincu » qu'il ait été frappé

Rick Ross a minimisé sa récente altercation avec les partisans de Drake au Canada, même si son équipe s'en est sortie encore plus mal.

Dans une vidéo publiée sur ses stories Instagram jeudi (4 juillet), le magnat de MMG a ri de l'incident et s'est moqué du groupe d'hommes qui l'ont attaqué, lui et son entourage, lors d'un festival de musique à Vancouver le week-end dernier.

Rozay a également affirmé avoir laissé l'un des hommes complètement effrayé après avoir menacé de le frapper.

« Ouais mec, je pense à l'événement qui s'est produit là-bas », dit-il avec un sourire. « Quand le premier type s'est approché de Rozay, le petit gros qui ressemblait à Bam Bam Bigelow du catch. Quand il s'est avancé, je me suis accroupi et ses yeux lui ont dit ce que j'avais dit.

« En gros, 'Mec, si je te frappe, je verrai tout ce que tu as mangé ces deux derniers jours'. Ses couilles lui sont sorties du cul. Il n'a plus jamais dit un mot, il n'a rien fait. C'était un vrai bâtard. »

Le Don Téflon a ensuite minimisé le coup de poing qu'il a reçu au visage et qui a déclenché la bagarre dans les coulisses.

« Ensuite, le négro derrière lui a dit : « Je connais le MMA ! » Et puis j'ai été frappé avec une boisson », a continué Ross. « Je suis toujours convaincu qu'aucun négro ne m'a frappé. Quelqu'un a dit : « Rozay, le négro a essayé de te frapper, il t'a frappé ! »

« J'ai dit : « Non, il a dû jeter un verre ». Parce que jeter un verre aurait été bien plus irrespectueux que de crier : « Je connais le MMA ! » »

Il a terminé la vidéo en envoyant un baiser à la caméra.

La bagarre a éclaté peu de temps après que Rick Ross ait terminé sa performance au Ignite Music Festival dimanche (30 juin) et a apparemment été déclenchée par le fait qu'il ait joué la chanson de Kendrick Lamar contre Drake « Not Like Us » pour clôturer son set.

Des images ont montré un groupe d'hommes affrontant avec colère Rozay et son entourage dans les coulisses, les deux camps échangeant des mots virulents.

Les choses ont dégénéré lorsqu'un des hommes a frappé le natif de Miami au visage, ce qui a déclenché une bagarre générale qui a duré plusieurs minutes.

Plusieurs membres de l'équipe de Ross ont reçu de violents coups et ont été laissés allongés sur le sol, tandis que le rappeur lui-même a rapidement fui la scène et s'en est sorti en grande partie indemne, à l'exception du coup initial.

La première réaction de Ross a pris le même ton moqueur que dans sa vidéo ci-dessus, en disant : « Je pensais qu'ils étaient des garçons qui servaient des bouteilles. Ha ! »

Rozay a lui aussi été la cible de plaisanteries. Drake, avec qui il est en conflit depuis la majeure partie de l'année, a trollé son ancien collaborateur en publiant une vidéo peu après l'attaque de lui célébrant la fête du Canada et écoutant le groupe de rap de Vancouver, les Rascalz.

L'ennemi de longue date de Ross, 50 Cent, a également ajouté à la misère en partageant une vidéo de l'interprète de « Hustlin' » se retirant de la violence et écrivant : « LMAO (emoji visage en pleurs) LA GRANDE ÉVASION ! MEEKA APPELLE LES POURSUIVANTS, ILS ME POURSUIVENT. (emoji visage souriant) MDR. »

Fif a ensuite publié une autre vidéo dans laquelle il exprimait sarcastiquement son inquiétude pour Ross : « Salut les gars. Je viens de voir une situation très malheureuse qui s'est produite au Canada, et je veux dire à tout le monde que j'espère que ce frère est rentré chez lui sain et sauf.

« J’espère qu’il a désormais une perspective différente et une meilleure idée de ce qu’il faut faire et ne pas faire lorsqu’il est dans le monde. »