Sean Kingston a été condamné à une prison de Floride avec une caution de 100 000 $ après une arrestation pour fraude et vol

Comté de Broward, Floride

Sean Kingston a été officiellement incarcéré dans la prison du comté de Broward et est actuellement détenu sous caution de 100 000 $ dans le cadre de son affaire de fraude et de vol.

Selon le Presse associéeil a été incarcéré dimanche 2 juin dans une prison de Floride, à la suite de son arrestation lors d'un spectacle en Californie le mois dernier.

La mère de Kingston, Janice Turner, a également été arrêtée pour de nombreuses accusations de fraude et de vol lors d'une descente dans leur manoir loué en Floride le même jour que son fils a été arrêté à travers le pays.

Le chanteur de « Beautiful Girls » fait face à des accusations de grand vol après avoir prétendument volé des bijoux, une Cadillac Escalade et un lit sur mesure d'une valeur de plus de 80 000 $. Il a également été accusé d'avoir fraudé des banques de plus de 45 000 dollars, violé sa probation pour trafic de biens volés et rédaction de chèques sans provision. Au total, il fait face à 10 accusations différentes.

Après le premier raid en Floride et l'arrestation de sa mère, l'homme de 34 ans s'est tourné vers les réseaux sociaux pour blanchir son nom.

« Les gens aiment l’énergie négative ! » il a posté sur Instagram. « Je vais bien et ma mère aussi ! Mes avocats s’occupent de tout au moment où nous parlons.

Les arrestations font suite à une poursuite intentée contre lui plus tôt cette année par une société appelée Ver Ver Entertainment LLC, qui accuse le chanteur de rupture de contrat et de fraude après avoir contacté la société pour acheter un grand téléviseur et un système audio.

En échange de l'électronique, qui aurait coûté plus de 100 000 dollars, Kingston aurait promis de réaliser des vidéos promotionnelles pour les produits avec Justin Bieber, avec qui il a travaillé sur « Eeenie Meenie ».

Il a versé un acompte de 30 000 $ pour les marchandises et a accepté d'effectuer un deuxième paiement de 47 000 $, le reste étant payé sous forme de publications sur les réseaux sociaux.

Selon le procès, il n'a pas effectué le deuxième paiement après l'installation du téléviseur et n'a publié aucun message non plus.

Ce n'est pas la première fois qu'il est accusé de ne pas avoir payé des articles.

En novembre dernier, la société horlogère Dream Watch a demandé à un tribunal de lui accorder 1 054 107,50 $ pour deux montres que le chanteur n'aurait pas payées : une Richard Mille modèle RM 65.01 automatique et une Patek Phillipe Calibre.

La société a affirmé que Kingston les avait contactés en 2022 pour acheter les deux montres, et qu'un de leurs représentants s'était envolé de Malaisie pour Los Angeles pour fournir les montres au chanteur.

Cependant, il n'aurait jamais réussi à fournir les fonds, bien qu'il ait promis de les indemniser par virement bancaire.