Sexyy Red pense qu'elle a été suivie au Mexique après avoir été arrêtée à la frontière

Sexyy Red était au Mexique ce week-end et a affirmé avoir été arrêtée à la frontière avant d'être suivie par les autorités.

La rappeuse de Saint-Louis a profité de ses histoires Instagram tôt le dimanche matin (17 mars) pour féliciter ses fans d'avoir attendu, malgré le fait que les forces de l'ordre mexicaines lui auraient donné du fil à retordre.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Red a remercié les gens d'être restés dehors jusqu'à 3 heures du matin pour la voir après avoir été retenus à la frontière, affirmant que c'était dû au fait qu'elle avait trop d'argent et de bijoux sur elle.

« C'est réel, Mexique », commença Sexyy Red. « Merci d'avoir baisé avec une vraie salope. Vous étiez tous illuminés, bon Dieu.

« Merde, nous avons été arrêtés à la frontière. Cela nous a pris des heures à la frontière, ils m'attendaient toujours. Il est 15 heures. Ils viennent tout juste de quitter le club, point final. Ils baisent avec une vraie salope, et je baise avec eux pour avoir baisé avec moi.

« Nous sommes restés bloqués à la frontière toute la journée. J'avais trop de groupes sur moi, ils ne pouvaient pas gérer cette merde. Trop de bijoux sur moi, ils ne pouvaient pas gérer cette merde. Ils ne baisaient pas avec ta copine. Ils m'ont dit que j'étais comme Griselda Blanco.

Elle a poursuivi : « Vous ne pouvez pas dire que vous êtes tous allés au Mexique et que vous avez dû être arrêtés à la frontière parce que j'avais ces putains de porte-bagages sur vous tous, parce que j'avais des bijoux sur vous tous. Vous ne pouvez pas dire ça, putain. Trop de bouseux. Où sont mes doigts ?

Red a posté les vidéos depuis l'arrière d'une voiture tout en montrant les rues animées à l'extérieur.

Sexyy Red a poursuivi en disant qu'elle avait hâte de récupérer ses affaires à l'hôtel et de quitter le pays après les ennuis qu'elle avait traversés.

Elle a affirmé que les autorités l'avaient de nouveau arrêtée lors de son voyage et la suivaient à l'aide de drones, disant à ses 3,5 millions d'abonnés qu'ils n'étaient pas des « trafiquants de drogue ».

« Vous tous, je pensais que le Mexique était ennuyeux rien qu'à cause de l'apparence de la ville, mais quand je dis qu'ils sont dehors », a-t-elle déclaré. « Il est 3 heures du matin, ils marchent dans la rue et c'est comme ça. Ils se lèvent. Regardez, ils se sont redressés.

« Une chose à ce sujet, le Mexique ne joue pas à cette merde, vous tous. À l'hôtel, nous essayons de récupérer nos affaires et de sortir de ce connard parce qu'il se passe trop de choses. Nous a arrêtés sur le chemin du retour.

Elle a ajouté : « Mais maintenant, nous sommes à l’hôtel, ils ont des drones et des conneries qui nous surveillent. Nous ne sommes pas des trafiquants de drogue, bébé.

Dans le cadre de son voyage au Mexique, Sexyy Red s'est également produite au Spring Break 2024 de Papas & Beer à Rosarito Beach dimanche 17 mars.