Slim Thug a une rencontre mortelle avec Wild Bird : « Je lui ai mis une claque ! »

Slim Thug n'est pas étranger aux gros titres pour des raisons extérieures à la musique, mais cette dernière histoire pourrait bien être la plus bizarre à ce jour.

Des images ont fait surface sur les réseaux sociaux ce week-end, montrant le rappeur de Houston attaqué par un oiseau alors qu'il se détendait chez lui.

La vidéo de surveillance à domicile montre Thug allongé sur un transat dans son jardin lorsque l'oiseau atterrit sur ses genoux, le surprenant.

L'oiseau semble alors commencer à attaquer le rappeur, qui saute sur ses pieds et s'enfuit en agitant les bras pour tenter d'esquiver le bec et les griffes de l'oiseau.

Le Boss Hogg a ensuite sauté sur Instagram Live pour discuter de l'incident bizarre, révélant qu'il avait tué l'oiseau en le frappant.

« Vous n'allez pas croire à cette merde (…) Je suis allongé comme ça (…) Un putain d'oiseau s'est posé sur mon genou ! J'ai poussé l'oiseau, j'ai bondi, l'oiseau m'a suivi », a-t-il dit.

« L'oiseau me poursuit comme ça avec ses griffes ! Le nègre essaie de m'avoir ! Je me retourne et je dis : « Pourquoi tu bouges ? Tu as des mains. »

« J'ai frappé l'oiseau et je l'ai tué. Je l'ai frappé et je lui ai mis K.O. ! C'est complètement dingue. Je lui ai mis K.O. ! Je l'ai attrapé avec un coup de droite, j'ai reculé. »

Thug a également zoomé sur l'oiseau allongé immobile sur le sol de son jardin.

Slim Thug s'est récemment excusé auprès de Cassie après avoir défendu Diddy contre les accusations d'agression sexuelle du chanteur.

Après que Cassie ait initialement fait part de ses allégations à propos du patron de Bad Boy dans le cadre d'un procès qui a été rapidement réglé, Thug a exprimé des doutes sur ses allégations de viol et de trafic sexuel et a suggéré qu'elle cherchait un salaire.

Le rappeur « Still Tippin' » a changé de ton après la fuite d'images de vidéosurveillance montrant Puffy agressant brutalement son ex-petite amie dans le couloir d'un hôtel en 2016.

« Putain Diddy (emoji paume sur le visage), j'ai essayé de rouler avec l'homme Blk qui n'avait pas encore de charges, mais je ne peux pas rester derrière ça (emoji bouche zippée), je vais prendre ce L », a-t-il écrit sur Instagram.

« Mais je continuerai à rouler avec mes amis jusqu'à ce que je trouve une preuve que je ne crois pas aux blogs ou aux poursuites civiles. Mes excuses à Cassie et à tous ceux qui étaient du bon côté cette fois-ci (emoji avec trois mains qui prient). »