Slim Thug s'en prend aux haineux de Diddy pour célébrer sa disparition : « C'est son propre peuple »

Slim Thug a contesté ceux qui célébraient vocalement la disparition de Diddy, déplorant que « c'est son propre peuple » qui soit le plus bruyant.

Dans un live Instagram mardi 26 mars, la légende du rap de Houston a exprimé sa consternation face à la réaction face aux problèmes juridiques croissants de Puffy, qui ont vu ses maisons perquisitionnées par la sécurité intérieure plus tôt cette semaine.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Je ne veux pas voir un homme noir qui est arrivé jusqu'ici – presque un milliard de dollars – tomber », a commencé Thug. «C'est notre inspiration. Nous ne sommes pas trop nombreux. Ils ont fait tomber Kanye.

« Nous perdons un autre milliardaire à cause d’allégations. Il n'y a toujours pas d'accusation criminelle. Il ne nous reste plus qu’un milliardaire. Qui, JAY-Z ? C'est le seul putain de merde qui reste.

Le Boss Hogg a poursuivi : « Regardez qui souhaite que ce mec tombe. C'est son propre peuple. Ce sont ses propres gens qui l'acclament, rient et « Diddy l'a fait » et inventent de nouveaux slogans. Prenez note de cela.

« Il y a un an ou deux, quand nous faisions éclater Cîroc, il pensait que nous allions rouler ou mourir pour lui. Il pensait que le putain de monde du Hip Hop resterait en retrait… Je vais juste m'asseoir et espérer le meilleur. Je ne veux voir personne tomber.

Bien que Slim Thug n’ait cité aucun nom, deux rappeurs qui ont ridiculisé Diddy sont 50 Cent et Ma$e.

Plus tôt cette semaine, le magnat de la G-Unit a nargué son rival de longue date au sujet des perquisitions dans ses propriétés de Los Angeles et de Miami, qui faisaient partie d'une enquête fédérale sur des allégations de trafic sexuel.

Quelques instants après l'annonce de la nouvelle, Fif a écrit sur Instagram : « La merde vient de devenir réelle [eye emojis] la Fed est dans tous les berceaux, bon sang, ils ont menotté les enfants.

Dans un deuxième message, il a ajouté : « Maintenant, ce n'est pas Diddy qui l'a fait, c'est Diddy qui l'a fait. [shrug emoji] ils ne viennent pas comme ça à moins d’avoir une affaire.

L'ancien rappeur de Bad Boy, Ma$e, a également fait la lumière sur les problèmes juridiques de son ancien patron de label dans un récent épisode de son talk-show sportif. C'est comme ça.

« Les réparations se rapprochent de plus en plus ! » » a-t-il déclaré en réponse à la nouvelle, provoquant les rires des co-animateurs Cam'ron et Treasure « Stat Baby » Wilson.

Murda, qui entretient une relation controversée avec Diddy depuis qu'il a quitté Bad Boy à la fin des années 90 et l'a accusé de pratiques commerciales abusives, a également qualifié la situation de « grande revanche ».

Pendant ce temps, Slim Thug avait déjà défendu Diddy après que son ex-petite amie Cassie l'ait poursuivi en justice pour viol, agression sexuelle, trafic sexuel et violence domestique en novembre.

Dans une vidéo publiée sur Instagram à l'époque, le rappeur « Still Tippin' » a suggéré que Cassie avait intenté une action en justice pour gain financier.

« Ils reviennent et récupèrent Bill Cosby, reviennent et récupèrent Puff – je n'y crois pas, mec », a-t-il déclaré.

«Quand la merde se passe, parlez-en là-bas, sinon cela devrait être nul et non avenu. Vous ne devriez pas pouvoir faire quoi que ce soit à moins de faire savoir immédiatement aux gens ce qui s'est passé. Il devrait y avoir une limite de temps pour cette merde.

Il a ajouté : « Ce qui s’est passé, c’est […] tu baisais avec un milliardaire avec tout ce pain tout ce temps, et puis tu as suivi ton cœur pour baiser avec un entraîneur.

« Cet appartement est devenu petit, ce style de vie s'est effondré, maintenant c'est le temps de la lutte, l'amour s'estompe et maintenant vous essayez de trouver des moyens de trouver comment être payé. […] Arrêtez d’essayer de dénoncer les gens pour de l’argent.