SZA offre à ses fans des paroles de sagesse à appliquer pour la nouvelle année : « Soyez gentil à moins que vous ne puissiez vous battre »

SZA est prête pour 2024, et elle a maintenant partagé quelques conseils avec les fans sur la façon dont ils devraient interagir avec les autres lors d’un autre voyage autour du soleil.

Mardi 26 décembre, le natif du Missouri s’est rendu sur Twitter pour partager quelques réflexions de fin d’année.

CHARGEMENT DE L’ANNONCE…

«Je ne médite pas, je ne fais pas de choses spirituelles pour être meilleure que quiconque», a-t-elle écrit. « Je fais ça pour ne pas me battre. »

Deux jours plus tard, jeudi (28 décembre), elle a ajouté : « Bruh, tout le monde, humain, tout le monde se sent… . Tout le monde a le droit de tabasser Cho en cas de manque de respect, alors soyons gentils avec les autres, à moins que vous puissiez vous battre en 2024, d’accord ?

La superstar de TDE, malgré son succès record, s’efforce de rester ancrée et consciente des répercussions de la célébrité.

Lors d’une récente rencontre avec Zane Lowe avant sa performance Apple Music Live au Barclays Center de Brooklyn plus tôt ce mois-ci, la chanteuse de « Kill Bill » a expliqué comment les pressions extérieures ont eu un impact sur sa relation avec ses fans et le monde en général.

« J’ai réalisé récemment que beaucoup de ces conneries n’étaient pas normales », a-t-elle déclaré à propos de sa célébrité. «Je ne savais pas comment gérer cette expérience et j’éprouvais beaucoup de colère et de frustration – beaucoup d’opinions, beaucoup de droits sur votre espace, beaucoup de droits sur votre temps, beaucoup de attente et personne ne comprend, dans le domaine du « Pourquoi ?

« En fait, cela me rend nerveux et pas une personne gentille à cause de l’anxiété de me demander comment les gens – il y a tellement de choses à percevoir. Mais là-bas, les gens ne te connaissent pas. On dit que vous êtes dans le vide dans votre moment le plus stressant. Mais c’est effrayant. Donc, c’est comme, oh mon Dieu, je ne suis pas la personne que je veux être en ce moment. Parce que je ne suis pas gentil, calme, détendu et patient.

La femme de 34 ans a poursuivi en partageant que même si elle est devenue célèbre, elle est « toujours la personne timide qu’elle était au lycée ».

«Je déteste être perçu. Je déteste sortir. Je ne veux pas faire la fête. Honnêtement, je ne veux pas que quiconque me regarde vraiment.

«Je ne veux pas prendre de photos. Je déteste être en vidéo. C’est le fléau de mon existence. Cela me met vraiment, vraiment mal à l’aise – je pleure », a-t-elle ajouté, admettant qu’elle avait consommé plusieurs bonbons apaisants avant l’entretien.