TI et Tiny demandent à un juge californien de rejeter leur plainte pour agression sexuelle

TI (de son vrai nom Clifford Harris) et sa femme Tiny (de son vrai nom Tameka Harris) ont été poursuivis en justice pour avoir prétendument drogué et agressé sexuellement une femme plus tôt cette année, et le couple tente maintenant de faire classer l'affaire.

En janvier, une personne identifiée comme Jane Doe a déposé une plainte contre les deux hommes pour un incident survenu en 2005, avec des allégations d'« agression sexuelle, agression, négligence et séquestration illégale » en plus des crimes mentionnés ci-dessus.

Selon les documents juridiques obtenus et publiés par ToutHipHop vendredi (5 juillet), les accusés contestent désormais la validité de la plainte civile devant un tribunal californien.

« Toutes les réclamations formulées dans la plainte sont prescrites car le délai de prescription pour de telles réclamations a expiré depuis plus de seize ans », ont fait valoir leurs avocats. « De plus, nonobstant le fait que les défendeurs Clifford Harris (« M. Harris ») et Tameka Harris (« Mme Harris ») (collectivement les « défendeurs » ou « Harris ») nient que l’un quelconque des comportements allégués ait eu lieu, la plainte ne parvient pas à alléguer des faits permettant d’établir suffisamment l’une quelconque des réclamations alléguées dans la plainte.

« En conséquence, les défendeurs demandent le rejet de toutes les demandes contenues dans la plainte… pour défaut d’énoncer une demande sur laquelle une réparation peut être accordée. Étant donné qu’il n’existe aucun recours possible pour ces lacunes… les défendeurs demandent le rejet de l’ensemble de cette action. »

Le couple espère que l'affaire sera classée sans suite. Cela signifie que si la requête est acceptée, Jane Doe ne pourra pas déposer de nouveau plainte.

Selon la plainte, la légende du rap d'Atlanta et sa femme auraient rencontré le plaignant dans une boîte de nuit à Los Angeles alors qu'elle était enrôlée dans l'armée de l'air.

La femme pense que Tiny a peut-être trafiqué l'une de ses boissons, après quoi elle et deux autres filles se seraient retrouvées dans une chambre d'hôtel avec le rappeur de « What You Know » et sa femme. Après avoir pris une douche avec le MC du Sud et sa femme et l'avoir massé pendant qu'il regardait du porno, elle affirme que Tip a pénétré son vagin avec son orteil même si elle lui a dit à plusieurs reprises de ne pas le faire.

« Tu vas bien ? On dirait que tu es à la dernière place », lui aurait-il dit après qu'elle soit allée aux toilettes pour vomir.

La femme affirme s'être ensuite évanouie, pour être escortée hors de la chambre d'hôtel le lendemain matin alors qu'elle souffrait toujours de « graves douleurs ».

Bien que l'épisode en question se soit produit il y a près de deux décennies, la fenêtre pour déposer à nouveau une plainte a été rouverte grâce à la loi californienne sur la responsabilité en matière d'abus sexuels et de dissimulation.

TI et Tiny ont nié avec véhémence toutes les accusations, les qualifiant de tentative d'extorsion.

Dans une déclaration partagée avec HipHopDXl'équipe juridique du couple a écrit : « Après la positivité, la négativité montre toujours son vilain visage. Ce plaignant menace d'intenter cette action en justice depuis TROIS ans. Depuis TROIS ans, nous nions catégoriquement et catégoriquement ces allégations.

« Depuis TROIS ans, nous affirmons notre innocence et refusons de payer ces demandes exorbitantes pour des choses que nous n’avons pas faites. Depuis TROIS ans, nous maintenons la même position alors que les allégations contenues dans cette histoire ont changé à maintes reprises. Notre position est claire… Nous sommes innocents de ces fausses allégations, nous ne nous laisserons pas faire et nous attendons avec impatience notre jour au tribunal. »