Usher s’apprête à collaborer avec Jung Kook, membre du BTS, sur le remix de « Standing Next To You »

Usher est devenu la dernière pop star américaine à entrer dans le circuit de la K-Pop, alors que l’amoureux du BTS, Jung Kook, a teasé avec lui un nouveau remix qui approche à grands pas.

Mardi 28 novembre, Big Hit Music a annoncé qu’une version alternative de « Standing Next to You » mettant en vedette la superstar du R&B serait rendue publique le 1er décembre.

La version originale de la chanson est sortie plus tôt ce mois-ci dans le cadre du premier album solo du hitmaker coréen, Doréqui présente des camées de plusieurs autres stars des États-Unis.

La collaboration à venir ne devrait pas surprendre ceux qui ont suivi sa carrière, étant donné que BTS a laissé tomber l’icône R&B de 45 ans sur leur chanson « Butter », avec les paroles : «Pas besoin d’huissier/pour me rappeler que tu as eu un mauvais coup

Il y a quelques mois à peine, Jack Harlow s’est associé à Jung Kook pour contribuer à son single « 3D ».

Avant cela, la sensation K-Pop s’est associée à Latto pour ce qui est devenu l’une des premières grandes victoires commerciales du Hip Hop cette année. « Seven » a battu plusieurs records Spotify et a même fait ses débuts au n°1 sur la plateforme mondiale avec 15,995 millions de streams.

Quelques semaines après sa sortie, la chanson a grimpé dans le classement Hot 100 fin juillet, atteignant la première place, ce qui était une première pour les deux artistes impliqués. De plus, cet exploit a fait de Latto le premier rappeur à figurer en tête du classement Billboard en 2023.

Les deux chansons mentionnées ci-dessus figuraient sur le nouvel album de Jung Kook, en plus des contributions de Major Lazer et DJ Snake.

Dans une nouvelle similaire datant du début de l’année, J. Cole s’est associé à J-Hope, qui est également membre de BTS, pour un single intitulé « On the Street ». Il y crache une série de mesures introspectives caractéristiques d’un homme cherchant à s’orienter vers des pâturages plus verts.

« Certains jours, je me demande si je dois choisir un passe-temps différent/ Je suis plongé dans ce rap, c’est tout un négro, je sais/ Je n’ai jamais rien fait de mieux, c’est difficile de laisser tomber/ Mais comme un père qui regarde sa fille/ Descendez l’autel les larmes aux yeux/ Tu dois la laisser grandir», rappe-t-il.