50 Cent laissés en suspens alors qu'Andrew Schulz « choisit la violence » dans le drame de Diddy

50 Cent s'amuse beaucoup dans l'une des nouvelles routines de stand-up d'Andrew Schulz dans lesquelles il aborde le drame qui entoure actuellement Diddy.

Dans une publication sur Instagram lundi 1er avril, Fif a partagé un extrait du numéro du comédien qui le montre faisant la lumière sur les accusations portées contre le magnat de la musique.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« LA, j'en avais assez des médias qui essayaient de diffamer cette grande ville », a-t-il déclaré au public. « Ils disent que vous êtes une bande de putains de criminels, de toxicomanes et de pédophiles. Il ne s'agit pas de la ville entière, mais d'une très petite partie spécifique de la ville appelée la maison de Diddy.

« C’est la seule raison pour laquelle je pense qu’il pourrait être coupable. Toutes les célébrités de Los Angeles ont vu leur maison cambriolée… sauf Diddy. Et j'y ai pensé… c'est comme mon frère, voler Diddy est terrifiant parce que et s'il était là ? Vous enfoncez la porte, il est nu sur le canapé, Meek Mill est assis sur ses genoux – il le caresse comme un chat maltais.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Meek Mill pleure : « Oh non, attends une minute ! Je pensais que tu avais fini ; Diddy dit : « Je ne peux pas m'arrêter, je ne m'arrêterai pas » », a ajouté le natif de New York. « Vous essayez de sortir en courant – la porte est verrouillée. Tu te retournes et tout d'un coup tu entends, [rapping] 'Tu n'iras nulle part. Tu n'iras nulle part. Je ne peux pas être arrêté maintenant. C'est ton connard ce soir.'»

Le passage ci-dessus fait référence aux chansons des artistes en question, à savoir « Dreams and Nightmares » de Meek Mill, « Can't Stop, Won't Stop » de The LOX avec Diddy et « Bad Boy For Life » de Black Rob, Mark Curry. et Diddy.

Dans sa légende, le patron de la G-Unit a écrit : « Vous avez dit que j'avais choisi la violence, IL A CHOISI LA VIOLENCE MDR @andrewschulz bro WTF »

50 Cent s'amuse avec les reportages sur Diddy alors qu'il continue de faire des blagues après les autres aux dépens de son adversaire. Cependant, tout le monde ne trouve pas la situation drôle.

Ed Lover, par exemple, a récemment exprimé sa colère contre le MC de 48 ans qui avait traîné le patron des Bad Boys pendant qu'il était à terre.

Dans un épisode de son Allez mon fils podcast sorti fin mars et intitulé « Diddy Do It ? », le vétéran du Hip Hop a déclaré : «[A]Même si j’aime 50 ans, je pense que 50 ans dépasse la limite maintenant. Je fais vraiment. »

Le DJ et ancien Yo! MTV Raps L'animateur a déclaré que « Drôle est drôle », admettant que lui aussi avait récemment raconté une blague à Diddy sur l'ancien valet de chambre du patron des Bad Boys, Fonzworth Bentley, qui se taisait au milieu de l'escalade de la controverse. Cependant, il pense que le hitmaker de « Candy Shop » en a fait trop ces derniers temps.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Il donne un coup de pied à ce négro pendant qu'il est à terre », a déclaré Lover.

Au cours du même épisode, il a également évoqué d'autres aspects de la situation de l'homme de 54 ans. Son opinion globale était conforme à l'opinion de l'oncle Luke de la fin du mois dernier, suggérant que ses problèmes étaient le résultat de représailles de la société d'alcool Diageo, qui a rompu ses liens avec Diddy l'année dernière après les avoir poursuivis en justice pour discrimination raciale.