Fat Joe et E-40 rejoindront le président Biden lors d'un rassemblement en Caroline du Nord après le débat

Fat Joe et E-40 devraient apparaître cette semaine lors d’un rassemblement en Caroline du Nord aux côtés du président Joe Biden et de la Première dame Jill Biden.

Jeudi 27 juin, le démocrate de 81 ans débattra de Donald Trump à l'approche de l'élection présidentielle de cette année.

Un jour après le CNN-événement organisé, le commandant en chef se rendra à Raleigh et rejoindra les deux rappeurs, que son responsable de campagne a qualifiés de « légendes de l'industrie musicale, qui comprennent l'importance d'utiliser leurs plateformes pour s'assurer que leurs fans comprennent les enjeux de cette élection.

Plus tôt cette année, Fat Joe et Kamala Harris se sont rencontrés pour discuter des conséquences juridiques de la possession de marijuana. À la mi-mars, le rappeur a animé une réunion à huis clos avec le vice-président, le gouverneur du Kentucky Andy Beshear et un certain nombre de personnes qui ont été graciées pour des condamnations antérieures liées à la marijuana.

« Ce problème est frappant si l'on considère le fait que, actuellement, la marijuana est considérée comme aussi dangereuse que l'héroïne », a déclaré Harris lors de la partie publique de l'événement. « La marijuana est considérée comme aussi dangereuse que l’héroïne et plus dangereuse que le fentanyl, ce qui est absurde. Sans parler d’une injustice flagrante.

A propos de la discussion, Joey Crack a déclaré à la presse : « Quand le vice-président m'appelle, j'arrête tout. »

Dans le même ordre d'idées, le patron de la Terror Squad a récemment fait valoir ses arguments après avoir acheté une paire de nouvelles chaussures de Donald Trump.

Lors d’une diffusion en direct sur Instagram en février, le hitmaker de « Lean Back » a insisté sur le fait que les œuvres d’art sont autonomes, quelle que soit la politique des personnes derrière elles. Selon lui, il n'en va pas autrement avec l'ancien président, qu'il a lui aussi ouvertement désavoué.

« Si vous collectionnez des œuvres d’art, savez-vous vraiment ce que (Jean-Michel) Basquiat faisait ? il a commencé. « Savez-vous ce que faisait Andy Warhol ? L'un de ces artistes vous plaisait-il ? Vous aimez l’art, alors vous le comprenez. Je suppose qu'ils séparent l'art de la personne.

« En tant que collectionneur de baskets, je devais mettre la main sur les Trump (…) Mais écoutez, j’ai des milliers et des milliers et des milliers de paires de baskets. Quand tout le monde s’est retourné contre Kanye (West), je suis allé acheter les deux Kanye les plus exclusives de tous les temps. »

Il a ensuite précisé : « Encore une fois, je ne suis pas un Trumper. Je n'aime pas Trump. Je ne vote pas pour lui – ni maintenant, ni jamais – mais je suis un collectionneur de baskets passionné par l'art.