Lenny Kravitz réclame les BET Awards pour son snobisme malgré « l’élimination des barrières »

Lenny Kravitz a réclamé les BET Awards après des années où ses contributions révolutionnaires à la musique ont été ignorées.

Dans une interview avec Magazine GQsorti mercredi 29 novembre, le rockeur a révélé qu’il était perplexe face au traitement qu’il avait reçu de la part de la chaîne de télévision et à sa cérémonie de remise de prix.

Kravitz – qui a déjà collaboré avec JAY-Z et SAINt JHN – a en outre déclaré qu’il n’avait jamais reçu la moindre sorte de respect en tant qu’artiste noir de la part des médias dits « urbains ».

« À ce jour, je n’ai pas été invité à un truc de BET ou à un truc de Source Awards », a-t-il déclaré à GQ. « Et c’est comme si voici un artiste noir qui a réintroduit de nombreuses formes d’art noir, qui a fait tomber les barrières, tout comme celles qui m’ont précédé. C’est positif. Et ils n’ont rien à dire à ce sujet ?

Kravitz, bien sûr, n’est pas le seul artiste à dénoncer les BET Awards pour l’avoir prétendument « snobé ».

Le mois dernier, Talib Kweli a enflammé les BET Hip Hop Awards pour ne pas avoir nominé son podcast dans la catégorie Meilleure plateforme hip hop de cette année, malgré sa conviction que son Parti populaire est le meilleur podcast Hip Hop du moment.

Son message est venu après Le club du petit-déjeuner le co-animateur Charlamagne Tha God a remis en question le prix attribué à l’émission télévisée et au podcast REVOLT de Yung Miami, Caresha s’il vous plaîtqui a battu sa populaire émission de radio matinale.

HipHopDX, Boire des champions, Le podcast de Joe Budden, Un jeu d’une valeur d’un million de dollars, XXLSpotify RapCaviar, et TousHipHop étaient également en lice pour le prix.

« @bet, je n’ai pas dit ma merde l’année dernière mais je dis ma merde cette année », a écrit Kweli. « @cthagod et @djenvy sont sur quelque chose ici. Il n’y a pas de meilleur podcast hiphop que Peoples Party. Période. Nous allons bien au-delà des potins et des appâts à clics et fournissons de véritables services à la communauté.

« Normalement, je ne me soucie pas des récompenses, mais j’ai une équipe qui travaille dur et qui mérite d’être reconnue. Personne ne fait les recherches que nous faisons. Personne ne pose de meilleures questions. PERSONNE ne plonge aussi profondément dans cette culture au niveau journalistique que nous.

Il a ajouté : « Vous devez tous avoir peur de nous. Ça doit être ça. Parce que les camouflets sont irrespectueux à ce stade. Les gens le savent. Les artistes le savent. Rattraper. #worldsbestpodcast #peoplesparty.

Le Black Star MC a ensuite présenté certains des « invités estimés » qu’il a interviewés sur son podcast au cours des deux dernières années, notamment Ice Cube, De La Soul, Wiz Khalifa, Black Thought et Yasiin Bey, en plus des non-Hip Hop. des personnalités telles que Jon Stewart, Ari Melber et David Cross.

« Personne à part nous n’a apporté ce niveau de contenu culturel cohérent », a-t-il conclu. « Je relèverai le défi Pepsi avec n’importe qui. »