SZA exprime son soutien à la libération palestinienne lors d’un concert en Nouvelle-Zélande

Auckland, Nouvelle-Zélande

SZA est la dernière superstar à exprimer sa solidarité avec le peuple palestinien, qui se trouve dans un conflit sanglant avec Israël au cours des six derniers mois.

La tournée internationale SOS du chanteur de Top Dawg Entertainment a traversé la Nouvelle-Zélande pour trois nuits à la Spark Arena d'Aukland ce mois-ci. Lors de la représentation finale du mardi 16 avril, qui réunissait les favoris des fans de toute sa carrière, elle a pris un moment pour exprimer son soutien aux milliers de personnes qui ont souffert des violences en cours à Gaza.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Dans une vidéo TikTok du concert enregistrée par des fans, on peut voir l’homme de 34 ans désigner quelqu’un dans la foule et déclarer : « Libérez la Palestine ! »

Regardez la foule éclater alors qu’elle prend position sur la question :

@i0vejjk

sza dit non à g3n0cid3 ! falastin gratuit 🇵🇸🤍 #fyp#auckland#nz#sza#szasos#szasostour#freepalestine

♬ quelque chose d'original – cannelle garçon

Les tensions dans la région ont atteint un niveau sans précédent depuis que le Hamas a lancé une attaque en Israël en octobre dernier, qui a coûté la vie à des centaines de civils. Depuis lors, les Forces de défense israéliennes (FDI) n’ont cessé de déclencher une série d’attaques contre le territoire occupé.

Selon TEMPSle nombre de morts dans la bande de Gaza a dépassé les 30 000 le mois dernier alors que les conditions de vie continuent de se détériorer.

Plus récemment, Tyler, The Creator, portait une épingle du drapeau palestinien lors de sa prestation en tête d'affiche le week-end du premier festival de musique et d'arts de la vallée de Coachella.

L'année dernière, Redveil a utilisé son set au festival Camp Flog Gnaw de l'ancien d'Odd Future pour appeler à un cessez-le-feu à Gaza. À la fin de sa représentation, l'écran géant derrière lui affichait une longue liste de noms de tous les enfants qui ont souffert à cause de la guerre.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Derrière moi se trouve une liste de noms de Palestiniens tués à Gaza depuis le 7 octobre », a-t-il expliqué. « Personne sur cette putain de liste n’a atteint l’âge de quatre ans. Pas une. »

Selon le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, un enfant était alors tué toutes les 10 minutes à Gaza.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

« Ce n'est pas compliqué, ne laissez personne vous dire ces conneries », a déclaré le rappeur de 19 ans, encourageant son public à agir contre ce que beaucoup considèrent comme un génocide. « Alors écoute, je vais te donner quelque chose à faire, d'accord ? Je sais que je viens de vous présenter de l'émotion, vous voulez tous faire de la merde avec.

Il a ensuite partagé un lien vers cessezfiretoday.com, ajoutant : « Allez sur ce putain de site Web maintenant. Appelez vos représentants. Exigez un putain de cessez-le-feu.

CHARGEMENT DE L'ANNONCE…

Avant de quitter la scène, il a même conduit la foule à chanter « Palestine libre ». Peu de temps après, il a partagé la séquence sur les réseaux sociaux et l’a qualifiée de « partie la plus importante de mon set d’hier ».

The Weeknd, Dave, Kid Cudi, Macklemore et 40 sont quelques-unes des autres personnalités notables du hip hop et du R&B qui ont exprimé leur solidarité avec la cause palestinienne ces derniers mois.